vendredi 13 septembre 2013

À table ! Focus sur la vaisselle spéciale rando



Permettre à la fois de manger lourd et de voyager léger : voilà l’objectif de l’équipement en vaisselle et en ustensiles de cuisine du parfait randonneur…

Les fabricants de vaisselle de camping et de randonnée l’ont compris, il faut prioriser les matériaux aussi résistants que légers, et les étals du marché de la cuisine nomade sont remplis d’assiettes, de bols, de verres et de poêles et de casseroles poids plume, qui n’ont peur ni des températures, ni de l’usure.




Le choc des matériaux sans un poids trop costaud.

Voilà comment le titane (ultra léger), l’acier inoxydable (isolant), l’aluminium (à anodisation dure), le nylon et le polypropylène (sans BPA) arrivent en tête de gondole des fournisseur sofficiels de vaisselle performante pour le bivouac. Et comment des fonctionnalités intelligentes comme le couvercle passoire, la tasse isolante, la poignée modulaire ou les ustensiles pliants simplifient le trekking à de nombreux cuisiniers de l’extrême.

Pour faire la vaisselle, on trouve aujourd’hui des seaux à eau en toile plastique d’une contenance de près de 10 litres, et ces derniers ne pèsent même pas 200 g.  Plus polyvalent, tu meurs, un bol en nylon 66 pesant à peine plus de 80 g et conçu pour pouvoir s’accrocher au sac à l’aide d’un mousqueton permet de se restaurer par tous les temps. 

Et côté esthétique, on trouve à boire et à manger, mais en cherchant bien là où il faut, il y a même moyen de s’équiper en beauté…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails